trail

Ce trail là, monsieur

Tu as l’odeur d’un animal des bois après tes courses et tu aimes passer plus de temps à les raconter qu’à les courir…reste avec moi j’ai trouvé le trail qu’il te faut 😉

D’abord, d’abord, y’a l’ainé…Lui, quand tu planifies ta saison, tu le places en premier.

Lui, il te fait rêver. Lui, tu pries pour écarter toutes mauvaises rencontres, blessures pour aller le chercher.

Et puis, il y’a les autres. Ces courses de préparation. Celles-ci se font parfois au hasard de tes recherches ou à proximité de la maison. Pour avoir l’air bien. Pour la paix des ménages.

Depuis l’aventure foustbaskets, je fouine sur le net pour trouver la perle rare.

Tu sais, ce trail authentique qui résiste encore à l’invasion marketing. Faut pas jouer aux riches, quand on n’a pas le sou.

Cette organisation presque familiale où tu n’es pas seulement un numéro de dossard mais bel et bien un coureur venu partager ta passion avec d’autres passionnés.

Et oui, ces organisateurs qui font que leur course respire bon la simplicité. On les appelle gentiment les trails saucissons. Les autres ils disent comme ça.

Et peu m’importe leur surnom. Parce que chez ces gens là, monsieur, on ne s’en va pas. On préfère sa région à la dernière veste de finisher.

Ils ou elles possèdent l’énergie de mobiliser des bénévoles, des associations, et parfois même tout un village.

 

L’ épreuve fait partie d’un challenge. Le Trail Tour Beaujolais, dont la première étape aura lieu le dimanche 8 mars à Theizé en beaujolais.

Le 29 mars 2020, v’la ti pas qu’on arrive déjà à la troisième édition. Certainement plus de 1000 dossards vont être distribués vu le succès des années précédentes. Une course enfant voit le jour, pour les jeunes marcassins de 7 à 15 ans.

Pour les adultes, tu peux t’inscrire sur 4 circuits de 11 à 38 kilomètres, avec des parcours modifiés, bichonnés.

Et puis, et puis. Et puis, il y a Dominique et toute son équipe. Ces Saint Ignions, trop mignons qui t’encouragent quant t’en peut plus, te servent à boire quant tu es assoiffé et te font découvrir les spots et chemins des alentours : le mont Saint-Rigaud, la roche d’Ajoux.

Bon, je ne vais pas vous cacher que j’ai déjà eu vent des nouveautés sur le parcours 2020. De grandes lignes droites bitumées avec quelques ronds points? Certainement pas.

Par contre, si tu aimes le D+, tu seras content et si tu ne l’aimes pas et ben tu vas t’y faire !

Faut vous dire monsieur, que chez ces gens là. On ne radine pas avec le dénivelé, Monsieur.  

Ce qui me plaît c’est de repartir d’une course en laissant une trace de mon passage. Je ne vous parle pas de podiums, je les laisse à ma douce.

Encore moins d’un ou deux gels jetés par terre, je les laisse aux irresponsables.

Ceux qui aimeraient bien avoir l’air de trailer. Mais qui n’ont pas l’air du tout. Faut pas jouer aux trailers, quand on n’a pas le cœur.

Non, je vous parle tout simplement de partage. Ce partage, qui fait que le trail n’est pas seulement un effort sportif isolé. Un vrai moment d’échange.

Avec les coureurs… Ohhh punaise c’est toi qui a posé un vomito au 15 ème kilomètre? Non, non! C’était un autre.

Avec les bénévoles…Ohhh punaise c’est toi qui a commandé 10 pots de bière? Non,non! C’était un autre.

C’est vrai qu’avec les fous de Rochefort, nous avons comme qui dirait une légère tendance aux podiums et forcément on les arrose à juste titre.

Alors, si tu es à la recherche d’une course dans un mois. Alors pour un instant. Pour un instant seulement, tu peux t’inscrire là.

Mais attention, Monsieur. Faut bien vous dire que de ce genre de trail là.

On ne rentre pas seul. On repart heureux, Monsieur.

 

Encore un peu de lecture ? retrouve le récit de la première édition en 2018…un grand moment de sport !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.