Le Raid la Saharienne, quésako ??

J’ai écrit un roman sur ce raid, le détail dans le détail de l’aventure. Ça fait au moins 10 pages. Pour les courageux, contactez les chaussettes roses via notre page facebook.

En parallèle, celui que j’aime appeler « le coach », l’auteur du blog, l’unique et le grand Cédric, m’a demandé d’écrire une petite brève pour partager mon expérience.

D’abord, j’introduirais cette lecture par un grand merci à toi Cédric. Tu es arrivé au bon moment. Ce moment où j’avais besoin que quelqu’un me relève. J’ai calé sur une course au printemps et mes gambettes ainsi que mon citron ne voulait pas repartir … La machine disait littéralement stop.

Grâce à ton accompagnement, la machine est repartie et la machine a même finit par activer le mode « machine de guerre » et ça a marché !

C’est l’enchainement de trois disciplines principales : le trail, le VTT et le canoë.  C’est en équipe, ici en équipe de 2 et uniquement féminine.

J’ai embringué ma bonne amie Marine sous le nom d’équipe « les chaussettes roses ». Parce que si vous nous rencontrez un jour, vous verrez qu’à nous deux on fait la paire !

Ça dure 5 jours, dans des conditions particulières puisqu’au Costa Rica avec 35 degrés en moyenne et 90% d’humidité (alors qu’il fait -2 degrés dans notre douce France). Sans oublier les -7h de décalage horaire autant dire que le corps est bien fait !

Nous n’avons pas opté pour l’option « acclimatation »… Arrivée la veille du grand départ, réveil à 5h tous les matins, douches froides tous les jours (ah on avait la peau ferme !), dodo en tente, bobo bébête…. T’es une aventurière ou tu ne l’es pas !

On a remué notre popotin pendant une année complète pour y arriver. Entre la recherche de partenaires, la préparation physique, la préparation mentale, la communication …

On a pas chômé et on a de la chance d’être encore mariées ….. 😊 Non sans rire, ça prend beaucoup de temps et il faut le savoir.

Nous ne faisons jamais les choses à moitié avec Marine donc on est parti un peu tête baissée et le jeu en valait la chandelle car…. Nous avons ciré du podium pendant les 5 jours d’épreuves !!!

On n’avait jamais goûté à cette petite saveur de victoire ni même joué vraiment en tête avant et … ça a quand même un p’tit goût de « reviens-y » comme on dit chez nous 😊

On a excellé en trail grâce à nos entrainements et courses dans le Beaujolais, soupiré et pagayé à en perdre haleine en canoë mais heureusement les crocodiles n’ont pas croqué nos p’tites fesses et on passe à chaque fois la ligne d’arrivée dans le groupe de tête et enfin, sur le Run & Bike, c’était la cerise sur le gâteau puisque cette épreuve a souligné, surligné, fluoré notre forte COHESION d’équipe avec des enchainements les doigts dans le pif sans même avoir besoin de se parler.

  • Bien choisir sa coéquipière est la réussite d’une telle expérience. Avec Marine, nous sommes allés de surprises en surprises pendant cette année de préparation. Et tout était sans cesse positif. Nous étions exactement sur la même longueur d’onde sur tous les plans et ça s’est confirmé même avec le mode « compétition » activé, les courtes nuits, la fatigue sportive et moral … c’est dire !

*Jour 1* : trail de 15km avec 500 D+ | 1h59 | 2ème position

(8km sur la plage en plein cagnard puis 7km avec le WTF de dénivelé d’un coup, sous la chaleur étouffante de la jungle…)

*Jour 2 *: Canoë en mer 15km | 2h22 | 7ème position

(zéro courant + point d’arrivée en ligne de mire = interminable et dur moralement !)

*Jour 3* : Trail de 4km et 500 D+ | 30minutes | 1ère position puis activités multisports bonus pour gagner du temps. Nous gagnons 3 minutes et 30 seconde au tir à l’arc, rien au lancé de hache, 4 minutes au tir à l’élastique et réalisons le 2ème meilleur temps du parcours du combattant.

*Jour 4* : 24km de canoë puis 8,5km de trail avec 280 D+ | 4h20 | 2ème position  (un peu plus de courant cette fois et surtout pas de ligne d’arrivée en vue avant les derniers kilomètres = plus de plaisir, moins de fatigue, on a kiffé malgré un départ de chiotte qui nous demande de remonter près de 30 places dès les premiers kilomètres ! L’enchainement avec le trail est un peu dur, les jambes sont lourdes mais une fois que la machine est lancée …. C’est parti mon kiki !)

*Jour 5* : 16km de Run & Bike avec 500 D+ (nous partons cette fois de la fin, nous prenons alors le départ en avant dernière position…) | 1h43 | 5ème position

2ème du RAID sur 47 équipes en 10h49’40sec à 8 minutes des 1ères et 3 minutes des 3èmes.

1000 euros reversés à l’association REVES que nous soutenons

La découverte d’un pays magnifique

Un cœur GROS COMME CA et des larmichettes de bonheur presque chaque jour en voyant à quel point nous étions soutenues depuis notre p’tit Beaujolais.

Et …. l’envie de nouveaux défis, d’emmener des tas de copains/copines/chéris/famille dans nos défis les plus fous …

Suivez notre page facebook, va y’avoir du sport et des news encore et encore !

Et si vous voulez en savoir encore plus, contactez-nous, nous pourrons parler de cette aventure pendant des heures encore !

Un raid, c’est une aventure humaine forte. Beaucoup de solidarité, la prise de conscience qu’entre filles il n’y a pas que des paillettes et de la chamaillerie mais il peut y avoir de la solidarité et de l’entraide.

  • Quiconque peut réaliser un tel défi, il suffit d’avoir envie
  • De belles rencontres sportives et humaines : l’organisation, des équipes pas comme les autres (Karpe diem, Feet2boobs, Raid en Rose 09, les voisines…).
  • Une coéquipière qui devient une Amie Unique.
  • Un amour démultiplié pour nos proches qui, à 10000km, nous suivent au jour le jour. On se sent soutenue, aimée et on aime encore plus en retour !
  • La fierté de l’accomplissement, parce qu’il faut le dire : CA FAIT DU BIEN DE REUSSIR
  • Connaitre son corps : notre corps est bien plus fort qu’on ne le pense. Il suffit de l’écouter, le comprendre et aller dans son sens. Et pour cela, parfois, il faut de l’aide : merci Cédric, merci Agnès, merci Anne So, merci Eric, merci Thony… vous l’avez bichonné ce p’tit corps et sans vous, il ne serait pas allé si loin.
  • Un tel projet se partage et ne se vie surtout pas seule. Merci à mon amoureux de m’avoir suivi dans cette aventure encore un peu folle, d’accepter l’augmentation de mes entrainements, d’assurer l’intendance, la maison et les p’tits monstres le temps de mon aventure. J’ai trouvé un équilibre professionnel et personnel magique grâce à toi 😊

J’espère qu’avec ça, vous deviendrez vous aussi des raideuses un jour …. Ça vaut le détour !

Soif de désert? Rejoins Céline au Péru lors du  half-marathon des sables 2019.

Mon tour du monde

le coin des fous Mon tour du monde L’an passé, j’ai eu le grand bonheur de partir 7 mois pour un tour du monde.Vous allez me dire d’où m’est venue l’idée d’un tel projet ?À la base, nous souhaitions partir travailler dans des lycées français à l’étranger. L’objectif était d’expliquer

Suis-moi

Des étoiles plein les yeux

le coin des fous Des étoiles plein les yeux Sur le papier le Half Marathon des Sables au Pérou est une course qui se déroule dans des paysages somptueux et qui a tout des vacances de rêve du traileur. Dans la réalité c'est exactement ça, une course propice aux superlatifs

Suis-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.